La côte pacifique du Costa Rica

Entre jungle exubérante et plages coraliennes

Informations sur : Côte du Pacifique

La côte Pacifique, contrairement aux plages volcaniques abritées des Caraïbes, est battue par les vagues écumantes du Pacifique, très appréciées des surfeurs. Les larges plages dorées sont d'une grande beauté, rendue encore plus belle par l'ombre de la végétation tropicale et des cocotiers qui descendent jusqu'à elles.

Le côté Pacifique est divisée en plusieurs sections : Guanacaste nord, Guanacaste sud, péninsule de Nicoya, Pacifique central, Pacifique sud et péninsule d'Osa. À mi-chemin de la côte se trouve le parc national Manuel Antonio, un réservoir tropical féerique de palmiers, de lianes et de mangroves, où les singes rampent jusqu'à la plage ocre au coucher du soleil. Des hôtels et d'autres propriétés ponctuent les collines au-delà et s'installent le long du rivage qui mène au parc national protégé.

Faits intéressants sur undefined

La côte pacifique du Costa Rica étant plus développée que la côte caraïbe, des dizaines de villes balnéaires fantastiques jalonnent le parcours, notamment Samara, Tamarindo, Montezuma, Nosara, Dominical, Santa Teresa, Uvita, Quepos et Drake Bay.

La péninsule d'Osa, située sur la côte Pacifique sud du Costa Rica, est l'une des premières destinations au monde en matière de forêt tropicale, surnommée par National Geographic "l'un des endroits les plus intenses sur le plan biologique".

Certaines plages sont destinées au farniente et à la natation, d'autres à la voile et aux sports nautiques. Dominical est quant à elle réputée pour le surf. Ce petit village de Punta Arenas attire les amateurs de glisse du monde entier !

Photos : Côte du Pacifique

bird
toucan

Les incontournables : Côte du Pacifique

corcovado
Parc national Corcovado

Le parc national de Corcovado est niché au cœur de la péninsule d'Osa et représente à lui seul 2,5 % de la biodiversité mondiale ! Il est considéré comme l'une des réserves de forêt tropicale les plus vertes et les plus vierges du monde et l'un des écosystèmes les plus uniques d'Amérique centrale. Créé en 1975, il protège les forêts de la péninsule d'Osa et sa biodiversité, et sa protection reste essentielle aujourd'hui. Visiter le parc national de Corcovado, c'est être prêt à vivre une aventure "sauvage", à ressentir la nature dans toute sa splendeur. En vous promenant sur les sentiers du parc, entre la jungle tropicale et l'océan Pacifique, vous pourrez observer plusieurs animaux tels que les singes burro et capucins, les toucans, les perroquets et les aras rouges, les paresseux, les crocodiles et avec un peu de chance peut-être même les tapirs qui vivent souvent près des cours d'eau. Le Corcovado est l'un des rares endroits où l'on peut voir ces mammifères, qui peuvent mesurer jusqu'à 2 mètres et peser jusqu'à 300 kg. Dans ce sanctuaire naturel se trouvent également les plus grands arbres du pays, atteignant jusqu'à 60 mètres de hauteur ! Le parc est accessible par 5 points d'entrée : los Platos, El Tigre, La Leona, San Pedrillo et La Sirena. Avec Puraventura, vous rejoindrez La Sirena ou San Pedrillo après un court trajet en bateau depuis votre lodge : une belle journée d'aventure avec des paysages à couper le souffle vous attend !

Nos voyages : Côte du Pacifique

Votre conseiller voyage

Elodie

Appelez maintenant

+33 1 76 38 00 79

Lundi - vendredi : 15h00 - 21h00

Réserver une consultation vidéo

Consultation en face à face de 15 minutes